Les Adhémar et les Simiane

GENEALOGIE (SIMPLIFIEE) DES ADHEMAR – SEIGNEURS DE LACHAU 1247-1600

Dossier 2 Diag 4

 

Dossier 2 Img 6

Les Adhémar de Monteil

Seigneurs de Lachau

(VI) LAMBERT III (1334-1358)

Seigneur de Lachau, cité de 1332 à 1360

Fils de Hugues III et de Sibille, dite Constance, de POITIERS.

Seigneur de La Garde, Montélimar, Ancone, Ballons, La Bâtie-Rolland, Chabre, Cléon d’Andran, Lachau, Montboucher, Montfroc, Puy-St-Martin, Roynac, Saint-Gervais, Sauzet, Savasse, Vers, etc.

Sénéchal de Beaucaire en 1357 et 1358.

En 1332, reçoit l’hommage des habitants de Lachau et confirme leurs libertés.

Il épouse Douce GAUCELIN dont il a Hugues V, Louis, Raybaud dit Baudon, Lambert IV, Marguerite, Catherine, Eleonore et Alexine. Il a aussi Jean et Sibille, enfants naturels.

Certains donnent un second Lambert, seigneur de Lachau, né du 2e mariage d’Hugues III, qui serait le Lambert Adhémar, seigneur de Lachau, cité aux côtés de Lambert III, en 1337, lorsque ce dernier met ses fiefs de Vers, Revest, Montfroc et Curel sous la suzeraineté du dauphin[1]. Ce Lambert, seigneur de Lachau, nous semble plutôt être Lambert IV, ci-après.


(VII) HUGUES V, LAMBERT IV et RAYMOND DIT BAUDON

HUGUES IV (1340-1387)

Seigneur de Lachau, cité de 1360 à 1378

Seigneur de La Garde, Montélimar, Ancone, La Bâtie-Rolland, Cléon d’Andran, Clansayes, Lachau, Montboucher, Montfroc, Portes, Rac, Roussas, Roynac, Saint-Gervais, Suze, Tullins, Vers, etc.

Sénéchal de Nîmes en 1360.

Il hérite de son oncle Gaucher (testament du 9 novembre 1360).

Reçoit en inféodation, le 3 avril 1378, Clansayes et huit neuvièmes de Lachau.

Le 24 octobre suivant, il donne, à Didier de Bésignan, 25 livres de revenus sur les péages de Lachau et Ballons.

Il teste le 26 septembre 1387 en faveur de son fils Louis, avec substitution pour Lambert, son fils aîné.

De son épouse, Mabile du Puy, il a : Lambert, Louis, Hugues, Gaucher, Baudoin, Mabile et Aimare.

LAMBERT IV (1337-1360)

Seigneur de Lachau, cité en 1337 et 1360

Frère du précédent.

Coseigneur de Montélimar et de La Garde

RAYMOND dit BAUDON (1347-1466)

Seigneur de Lachau, cité en 1360

Frère du précédent.

Seigneur de St-Gervais, Lachamp, Lachau, etc. Tige des seigneurs de Saint-Gervais et de Montfroc.

D’abord prieur de la cathédrale de Metz, il abandonne par la suite la vie religieuse.

Il épouse Faucone de ROUX dont il a Gaucher.

(VIII) LAMBERT V

Seigneur de Lachau

Seigneur de Montélimar, La Garde, Ancône, Cléon d’Andran, Lachau, Montboucher, Roynac, etc.

Viguier de Marseille en 1394.

Brouillé avec son père, il s’empare par la force de ses châteaux

Il donne le 13 décembre 1405 les fiefs de Montboucher et Roynac à Guillaume de Mévouillon.

Sans postérité, il teste en 1404 en faveur de Guyot Adhémar, seigneur de Grignan.


(VII) LOUIS ET GAUCHER

LOUIS

En procès avec son cousin Gaucher pour la possession de Lachau

Seigneur de La Garde, Montélimar, Ancone, Ballons, La Bâtie-Rolland, Clansayes, Cléon d’Andran, Eygalayes, Montfroc, Savasse, etc.

En 1399, il reçoit l’hommage des hommes de Lachau.

Il prête lui-même hommage le 25 août 1423 pour Ballons, Eygalayes, Montfroc, etc.

De Dauphine de GLANDEVES, son épouse, il a : Hugues V dit Gonon, Isnard, Marguerite, Françoise, Billette, Laure, Perrade, Dauphine et Louise.

GAUCHER

En procès avec ses cousins, Louis et Gonon, pour la possession de Lachau

Fils de Raimond-Baudon et de Faucone de Roux.

Seigneur de Saint-Gervais, Montfroc,

Il revendique les seigneuries de Lachau, Ballons et Ballons-Lotron et intente un procès devant le Conseil delphinal pour faire valoir ses droits contre Louis Adhémar, son cousin germain, et Gonon, fils de ce dernier.

De son épouse (inconnue), il a Reybaud dit Baudon (et Antoine ?)


(IX) HUGUES V DIT GONON ET REYBAUD dit BAUDON

HUGUES V dit GONON

En procès avec ses cousins, Gaucher et Baudon, pour la possession de Lachau

Baron de La Garde, seigneur de Montélimar, Ballons, Curel, Lachau, Mollans, Montfroc, Pierre longue, Vers, etc.

Il épouse Catherine d’AGOULT, fille de Raimond, seigneur de Mison, dont il a Charles, Jeanne et Louise.

REYBAUD dit BAUDON (+ANTOINE)

En procès avec ses cousins, Louis et Gonon, pour la possession de Lachau

Fils de Gaucher.

Seigneur de Saint-Gervais, Montfroc,

Il continue le procès intenté par son père à Louis et Gonon, pour la possession de Lachau, Ballons et Ballons-Lotron. Il obtient satisfaction en 1440.

De Beatrix du VESC, son épouse, il a Blanche et Catherine.

(X) CHARLES

Seigneur de Lachau

Baron de La Garde, seigneur de Montélimar, Lachau, Rac, Valaurie, etc.

Il obtient du Dauphin la réouverture du procès qui l’opposait à son cousin Baudon, au sujet de Lachau, Ballons et Ballon-Lotron.

Il prend parti pour le roi Charles VII contre Louis XI et voit ses biens en partie confisqués par un arrêt du Parlement de Grenoble du 30 juin 1463.

De Marguerite de ROMIEU, il a : Christophe, Jean, Etienne, Anne, Marthe, Jeanne, Marguerite et Antoinette (+ Pierre, fils naturel légitimé).

(XI) CHRISTOPHE

Seigneur de Lachau

Baron de La Garde, seigneur de Montélimar, Ballons, Eygalayes (pour ¼ le reste aux Agoult), Les Granges-Gontarde, Lachau, Mollans, Pierrelongue, Rac , Vers, etc.

Conseillet et chambellan du roi.

Le 3 janvier 1487, prête hommage au roi pour Ballons, Eygalayes, etc.

Il épouse en premières noces, en 1481, Nicole de Montchenu et en 2nde noces Louise de La Boissière. Du premier lit, il a Jean (sp), Louis, mort à la guerre, Antoine, Thomas, Charles et Gabrielle et du second, Talabard.

Teste le 3 septembre 1510, en faveur de son fils Jean, avec substitution en faveur de Louis.


(XII) ANTOINE ET GENEVIEVE ODOARD, LOUIS (GRIGNAN) ET ANTOINE ESCALIN

ANTOINE ADHEMAR ET GENEVIEVE ODOARD

Seigneurs de Lachau

Baron de La Garde, seigneur de Montélimar, Ballons, Eygalayes, Les Granges-Gontardes, Lachau, Rac, Savasse, etc., qu’il a hérité de ses frères.

En 1525, il épouse Geneviève Odoard dont il n’aura pas d’enfants.

Avant de partir à la guerre dans le Milanais, il teste le 10 octobre 1527, en faveur de son épouse. Il est tué au combat peu après.

Dossier 2 Img 7En accord avec son beau-frère Thomas, Geneviève Odoard cède ses droits sur les possessions des Adhémar de La Garde à Louis Adhémar, baron de Grignan, Thomas fait de même le 14 août 1531. Louis ayant fait don de ces biens à Antoine Escalin, Geneviève et Thomas demandent alors à être réintégré dans leurs droits. Ils n’obtiendront pas satisfaction (Thomas se désiste en 1567, contre une pension viagère). (quid de Lachau ?)

Geneviève se marie en secondes noces avec Jeanson de Simiane, seigneur de Châteauneuf, fils de Melchior de Simiane et de Louise Odoard (fille d’Aimar, seigneur de Barcelonne, en Dauphiné)

De Jeanson de Simiane, qui teste en 1555, elle a Joachim qui sera seigneur de Lachau.

LOUIS ADHEMAR DE GRIGNAN

Dossier 2 Img 8Duc de Termoli, comte de Campobasso et de Grignan, baron d’Aps, La Garde, seigneur d’Aleyrac, Aubignas, Ballons, La Bâtie-Rolland, Bonlieu.

Seigneur de Lachau par donation de Geneviève Odoard et de Thomas Adhémar.

Gentilhomme ordinaire de la chambre du roi Dauphin, gouverneur de Marseille, des forts de ND de la Garde et du château d’If., surintendant de la maison de Madame la Dauphine, ambassadeur à Rome, en 1539., surintendant de la marine du Levant en 1540. Lieutenant général du roi en Provence, gouverneur de Provence en 1541. Ambassadeur à la diète de Worms en 1544.

Le 28 juillet 1543, il fait don à Antoine Escalin des Aymars, des terres et châteaux de La Garde, Ballons, etc, qui lui venaient de Geneviève Odoard, pour en jouir sa vie durant [2]. Le 26 décembre 1545, il en fait donation irrévocable de La Garde à Antoine Escalin [3].

Sur instruction de François Ier, Il ordonne en 1545 l’expédition contre les Vaudois de Cabrières et de Mérindol qui se traduit par le massacre de la population. Emprisonné pour ce crime, sous le règne d’Henri II, il est absous et libéré en 1551.

Il teste en 1552.

COMMENTAIRES : André Lacroix, suivant en cela Pithon-Curt, donne Antoine Escalin des Aimars, puis son fils Jean-Baptiste, comme seigneurs de Lachau.

Dans les textes que nous avons consultés, nous n’avons aucune trace de la seigneurie d’Antoine Escalin sur Lachau.

Joachim de Simiane, fils issu du second mariage de Geneviève Odoard fut seigneur de Lachaur. Geneviève Odoard n’a-t-elle pas tout simplement conservé Lachau ? ou encore récupéré cette seigneurie quand Louis –contre la volonté de Geneviève Odoard- a donné La Garde à Escalin ?

(XIII) ANTOINE ESCALIN DES AYMARS

Dit le capitaine Poulin ou Paulin, 1543-1578

Né vers 1498, il serait, par sa mère, apparenté aux Adhémar de La Garde.

Seigneur de Pierrelatte, baron de La Garde par donation en 1543 de Louis d’Adhémar [4].(

Gentilhomme de la chambre du roi Dauphin, capitaine de ses galères et son lieutenant général en son armée de mer, général des galères du roi en 1544.

Remarqué par Guillaume du Bellay, lieutenant général de François 1er, il est introduit à la cour ou il séduit par sa prestance.

Dossier 2 Img 9En 1541, François Ier qui cherche des alliés contre Charles Quint, l’envoie en ambassade auprès de Soliman le magnifique par. En 1543, il revient avec une armée marine turque commandée par l’amiral Barberousse qui fait le siège de Nice, puis, après avoir hiverné à Toulon, pille les côtes italiennes.

En 1545, il est l’un des chefs de l’expédition contre les Vaudois de Mérindol. Poursuivi, il passe trois ans en prison avant d’être acquitté en 1551.

Il participe ensuite à plusieurs campagnes militaires et diplomatiques.

Il décède le 31 mai 1578.

Non marié, il laisse deux enfants de Marguerite Langlois : Madeleine et Jean-Baptiste. Ce dernier parviendra à conserver la baronnie de La Garde (et Lachau ?).

 

Source : Yann Bouvier, Master, U. Nice, Antoine Escalin des Aimar)

 

(XIII) JOACHIM DE SIMIANE (°ca 1545, +1605)

Dossier 2 Img 10Fils de Geneviève Odoard et de Jeanson de Simiane, Né vers 1545

Seigneur de Châteauneuf et de Lachau.

Il épouse Victoire Grimaldi de Beüil, dont il a 3 filles, -Anne, épouse de François de Simiane-Lacoste, en 1601 ; -Isabelle et Diane.

Il prête hommage pour Lachau en 1582 (à la mort de sa mère ?)

A sa mort, la terre de Châteauneuf passe à Anne, sa file ainé et à son gendre, François de Simiane.

Ce sont sans doute ce derniers qui vendent, en 1616, leurs 8/9e de la seigneurie de Lachau à René de la Tour-Gouvernet.

Source : Boisgelin, Les Adhémar

[1] RD 28633

[2] Ref. dans Boisgelin, p.44 : Cordier Bernard, not. A Marseille. Bulletin de la Société déple … de la Drôme, 2°S°,I, 117 et 121 –1896,p.24

[3] Ref. dans Boisgelin, Careyre, not. A Mont. (Bulletin de la Société dple … de la Drôme, 1887, p.119. Cette donation fut confirmée le 9 juillet 1552 (Morin-P., 198). La notice Morin-Pons ne cite que la juridiction et seigneurie de La-Garde-Adhémar. Pour le doc de 1545, Yann Bouvier dit : BSASD, 1896, P.24 ; le texte qu’il reprend en annexe 26, p.27 ne mentionne que La garde-Adhémar.

[4] Yann Bouvier donne comme réf. : AD13, série 356 E

Publicités