Annexe 7 : Actes des registres paroissiaux séléctionnés pour contribuer à la rédaction de l’histoire de Lachau

ORDRE CHRONOLOGIQUE


TABLE DES ACTES

1653 – René de la Tour Gouvernet de Montauban est parrain de Louis Mathieu

1655 – René de la Tour de Gouvernet parrain de Marie Lucrece Laugier

1656 – François Brussin, soldat au Régiment de Carignan, parrain de François Marcel

1656 – Jean Fouleau, soldat au Régiment de Carignan, parrain de Jean Mathieur

1659 – Mariage de Baptadine de Lachau, protestante convertie, avec Jacques Thomé

1660 – Mariage de Diane de la Chau, protestante convertie, avec Jean Bonnet

1663 – René de la Tour Gouvernet, parrain de Lucrece Marie Gascon

1667 – Baptême de Charles Lazarin, égyptien

1669 – Dlle Lucrece de la Tour Gouvernet est marraine de Marie Lucrece Lambert

1674 – Sr Pierre André Boudonnier, lieutenant au fort de Mévouillon, et Dlle Marie Lucrece de la Tour Montauban, parrains de Pierre René Gascon

1674 – Mlle Catherine du Menil Montauban est marraine de Catherine Lucrece Reynaud

1674 – Dle Marie Lucrece de la Tour Montauban est marraine de Marie Lucrece Vincent

1675 – Mlle de Montauban marraine de Marie Lucrece Contin

1675 – Dlle de Montauban marraine de Marie Lucrece Magdelene Gentillon

1682 – Baptême d’Anne Comtat, fille de bohêmes

1686 – Baptême de Pierre André de la Chau, fils de nouveaux convertis

1689 – Dame Marie Magdeleine de Truchet marraine de Magdeleine Mathieu

1689 – Mme de Soyans marraine de Marie Magdeleine Jean

1689 – Mme la Marquise de Soyans marraine de Claude Michel

1705 – Antoine-René de la Tour Montauban, parrain d’ Angelique Camelle et de xx

1705 – Mariage de Sr Charles Salua avec Honnête Dlle Susanne de La Chau

1705 – Inhumation de Jean Salua dans l’église Notre-Dame

1707 – Inhumation de Maitre Joseph Jean, cordonnier, consul et bon chrétien

1709 – René-Antoine de la Tour Montauban, parrain de Lucresse Camelle et de René Marcel

1711 – Magdelene Dauvergne, Marquise de Montauban, marraine de Magdelene Jarjayes

1711 – René-Antoine de la Tour de Gouvernet, parrain de René Chanuel

1711 – Baptême de Mlle Magdelene de la Tour Montauban

1712 – Inhumation de Claude Mathieu, tué Par un garde

1716 – Inhumation de Sr Charles Salua dans l’église Notre-Dame

1716 – René-Antoine de la Tour Du Pin, parrain de Renée Mathieu et de René Jarjayes

1716 – Une naissance adultérine et des parrains choisis parmi les notables

1722 – Inhumation de la mère du curé Blanc dans l’église Notre-Dame

1722 – Magdelene de la Tour du Pin de Montauban est marraine de Magdelene Eyssaudecuier

1723 – Inhumation de Rose Bernard dans L’église Notre-Dame

1727 – Liens familiaux entre La famille Teissier (de Sisteron) et le curée de Lachau

1728 – Régularisation d’une naissance illégitime

1732 – Décès d’un centenaire

1732 – Décès de Marie-Rose Bernard, inhumée dans l’église ND

1737 – Surmortalité infantile (à expliquer)

1748 – Décès du curé Jean-Baptiste Blanc et de plusieurs autres personnes

1748 – René-Louis-Hector de la Tour du Pin au baptême de Marie-Alexandrine Laugier

1749 – Les fermiers du marquis de Lachau

1749 – Interdit sur Le cimetière de Lachau

1754 – Décès d’un ermite

1754 – Mariage de Marianne Mathieu avec Jean-Laurens Jean (de La Charce) qui Abjure

1755 – Une naissance sur la montagne de Chanaux

1756 – Baptême de Dlle Françoise-Victoire de la Tour du Pin Montauban

1757 – Décès d’un enfant mis en nourrice par l’Hôpital de Marseille

1757 – Nouvel interdit du cimetière de Lachau

1759 – Baptême de Magdelene-Victoire-Renée de la Tour du Pin de Montauban

1760 – Baptême de Marie-Catherine Remuzat (dont le père est au service du marquis de Montauban)

1761 – Charras, notaire de Lachau

1762 – Sr Antoine Curnier, procureur A Crest

1763 – Mariage de Madelene-Angélique de la Tour avec Pierre-Paul Clerc de Ladeveze

1763 – L’aveu de Claude Amic

1764 – Mariage de Magdelene de la Tour du Pin, avec Annet de Champferrier

1764 – Decès de La fillle et de l’épouse de noble André Bernard-Lacroix

1765 – Decès d’un Enfant confié par l’Hôpital de Marseille

1765 – Decès de Geneviève Charrol, victime de l’infection

1765 – Decès d’Eeleonor Verenq, victime de l’infection

1765 – Incendie mortel

1766 – Naissance des jumeaux de Magdelene-Angélique de la Tour du Pin

1766 – Décès de deux enfants mis en nourrice à Lachau par L’Hôpital de Marseille

1770 – Décès d’Honoré Brunel, en nourrice à Lachau

1771 – Décès de Marie-Françoise confiée par L’Hôpital de Marseille

1772 – Décès à Lachau de Messire François Charras, prieur-curé de Ste-Euphémie

1774 – Jean-Antoine Evesque, de Ribiers, exploitant la ferme du Prieuré

1774 – Baptême d’Antoine-André Marcel, noble Antoine Bernard-Lacroix est parrain

1775 – Sépulture de Catherine Mathieu, ensevelie rapidement en raison de l’infection

1776 – Mariage entre Jeanne de Bernard-Lacroix et François Dermitanis (de Reillane)

1776 – Nouvel interdit sur le cimetière paroissial

1776 – Mariage en l’église de Ballons, en raison de l’interdit de l’église de Lachau

1779 – Décès d’une enfant de Barret-de-Liourre, en nourrice à Lachau

1780 – Joseph Amic, fermier de la grange du château

1783 – Baptême d’Anne Bernard de la Croix

1787 – Autorisation de mariage d’un enfant de l’Hôtel-Dieu de Marseille

1788 – Décès de J.B. Charras, curé de Lachau

1788 – Décès d’un enfant mis en nourrice par l’Hôpital de Marseille

1791 – Décès d’un enfant mis en nourrice par l’Hôpital de Marseille

1791 – Baptême d’Adelaïde Plauche, Mr et Mlle Bernard-Lacroix sont parrain et marraine

1792 – Décès d’un enfant mis en nourrice par l’Hôtel-Dieu de Marseille

1792 – Clôture du dernier registre paroissial par le maire républicain, désormais en charge de L’Etat Civil


TRANSCRIPTION DES ACTES

1653 – RENE DE LA TOUR DE GOUVERNET DE MONTAUBAN EST PARRAIN DE LOUIS MATHIEU

L’an que dessus (1653) et le 25 aout a été baptisé Louis Mathieu fils de Paul et de Jane Michel Son parrain Messire René de la Tour de Gouvernet, seigneur de Montauban, la marraine Mademoyselle Marie de Roux ?

Roustan

1655 – RENE DE LA TOUR DE GOUVERNET PARRAIN DE MARIE LUCRECE LAUGIER

L’an que dessus (1655) et le 7 de mai a été baptisée Marie-Lucrece Laugier, fille de Sauvaire et de Marie Charuis mariés. Les parrains haut et puissant seigneur Messire René de la Tour de Gouvernet, seigneur de Montauban, et Dlle Diane Contin.

Bouchony curé

 1656 – FRANCOIS BRUSSIN, SOLDAT AU REGIMENT DE CARIGNAN, PARRAIN DE FRANCOIS MARCEL

Dossier 13 Img 25L’an que dessus (1656) et le 26 dudit mois (mars) a été baptisé François Marcel, fils de Jacques et de Lucrece Lambert, mariés, les parrains François Brussin de Vernoul en Touraine, soldat dans le régiment de Carignan, et Charlotte Réguis de ce lieu.

Bouchony curé

 1656 – JEAN FOULEAU, SERGENT AU REGIMENT DE CARIGNAN, PARRAIN DE JEAN MATHIEU

L’an que dessus (1656) et le 18 du mois (avril) a été baptisé Jean Mathieu, fils de Jehan et d’Anne Rise, mariés, les parrains Sieur Jean Fouleau sergent de la compagnie du sieur de T. dans le régiment de Carignan, natif de Chartres en Beauce et Isabeau Mathieu de ce lieu

Bouchony curé

1659 – MARIAGE DE BAPTADINE DE LA CHAU, PROTESTANTE CONVERTIE, AVEC JACQUES THOME

L’an que dessus (1659) et le 26 avril, Je curé perpétuel de la Chaup soussigné après trois publications faites dans cette paroisse et trois dans celle de Séderon, appert de l’attestation signée Arnaud vicaire du 15 du présent j’ai conjoint en mariage par paroles de présents en face de notre Ste Mère l’Eglise C. A. et R. Jacques Thomé, fils de feu Barthélémy et de feue Philippa Ricou en leur vivant mariés dudit Séderon avec Baptistine de la Chau fille de feu Anthoine et de Marguerite Brunel de ce lieu de la Chaup laquelle a abjuré de l’hérésie et fait publique profession de foi le 17 du mois ensuite de quoi elle a été absoute de l’excommunication et recueillie dans le giron de l’Eglise par Me Gailhard, curé de Trescléoux comme appert de la missive à moi envoyée que je garde chez moi avec ladite attestation et ladite bénédiction de ce mariage a été faite après le mutuel consentement des parties et à la présence de leurs principaux parents et amis de Gulhen Ricou, de François et Jean Baurel frères de Ballon et de Pons Contin de Mévoilhon. – Bouchony curé

1660- MARIAGE DE DIANE DE LA CHAU, PROTESTANTE CONVERTIE, AVEC JEAN BONNET

L’an 1660 et le septième jour de janvier, après les trois publications dans cette paroisse, comme il est de coutume, et trois dans celle d’Arzeliers faite par Mr Garcin, prieur dudit lieu, comme il m’a apparu par une attestation signée de sa main et datée du troisième de ce mois que je garde chez moi et ayant reçu lettre missive de Mr Gailhard, curé de Trescléoux par laquelle il assure d’avoir absous d’hérésie et reçu dans le giron de l’église Diane de Lachau que je garde aussi, j’ai conjoint en vrai et loyal mariage par paroles de présents en face de Notre Ste- Mère l’Eglise C.A. et R. et Sr Jean Bonnet fils de Guigues et de Marguerite Imbert mariés du lieu d’Arzeliers avec Diane de la Chau file de feu Jean et de Marguerite Brunel mariés du vivant dudit Jean de ce lieu de la Chaup après leur mutuel consentement donné et avec l’assistance de leurs principaux parents et amis et en présence de Pierre Artaud de ce lieu de la Chaup et de Pierre Galas d’Upaix, de Antoine Bonnet d’Eyguians et d’Olivier Faure de Trescléoux, ainsi l’atteste Je – Bouchony curé

1663 – RENE DE LA TOUR DE GOUVERNET PARRAIN DE LUCRECE-MARIE GASCON

L’an que dessus (1663) et le 1er du mois d’avril a été baptisée Lucrece Marie Gascon, fille d’Antoine et de Lucrece Barjavel, mariés. Les parrains haut et puissant seigneur Messire René de la Tour de Gouvernet, seigneur de Montauban, et Dlle Anne Maurel, femme de Sr Pierre Contin, de ce lieu. — Bouchony curé

1667 – BAPTEME DE CHARLES LAZARIN, EGYPTIEN

Dossier 13 Img 26L’an 1667 et le 12 du mois de janvier a été baptisé Charles Lazarin, fils de Jacques et de Françoise Montesine, égyptiens de la compagnie de Jérôme Lavigne, lequel naquit hier au soir, les parrains Sr Charles Salua et Victoire Bouchony, ma sœur.

Bouchony curé

1669 – DLLE MARIE LUCRECE DE LA TOUR GOUVERNET EST MARRAINE DE MARIE LUCRECE LAMBERT

L’an que dessus et le 1er de décembre par Messire Laurens Gilly, prêtre et secondaire de cette église, a été baptisé Marie Lucrece Lambert née le 28 du passé, fille d’Esprit et de Marie Rayne, mariés, les parrains Mlle Marie Lucrece de la Tour de Gouvernet de Montauban et Messire Jean Antoine Bouchony, curé de ce lieu de la Chaup.

Bouchony curé –L Gilly prêtre

1674 – SR PIERRE-ANDRE BOUDONNIER, LIEUTENANT AU FORT DE MEVOUILLON, ET DLLE MARIE-LUCRECE DE LA TOUR-MONTAUBAN, PARRAINS DE PIERRE-RENE GASCON

L’an que dessus (1674) et le 18 dudit mois (novembre), est né et a été baptisé Pierre René Gascon, fils d’Antoine et de Lucrece Barjavel, mariés, de ce lieu, les parrains Sr Pierre André Boudonnier, lieutenant au fort de Mouvillon, et Dlle Marie Lucresse de la Tour de Montauban. –

Bouchony curé

1674 – MLLE CATHERINE DU MESNIL MONTAUBAN EST MARRAINE DE CATHERINE LUCRECE REYNAUD

L’an 1674 et le 29 de juin a été baptisé Catherine Lucrece Reynaud, laquelle naquit hier, fille de Me Pierre, cordonnier, et de Magd. Bernard, mariés, habitants de ce lieu. Les parrains Sr Jean Claude Salua de ce lieu et Mademoiselle Catherine du Mesnil Montauban.

Bouchony curé

1674 – DLLE MARIE LUCRECE DE LA TOUR MONTAUBAN EST MARRAINE DE MARIE LUCRECE VINCENT

L’an que dessus et le 7 de novembre a été baptisée Marie Lucrece Magd. Vincent, fille de Pierre et de Jeanne Fauchet, mariés, née le 25 du présent. La marraine a été Dlle Marie Lucrece de la Tour de Montauban.

Bouchony curé

1675 – MLLE DE MONTAUBAN MARRAINE DE MARIE LUCRECE MAGDELEINE CONTIN

L’an 1675 et le 10 d’octobre a été baptisée Marie Lucrece Magdeleine Contin, fille de Sr René et de Marie Maurel, mariés, née le 7 du présent. Les parrains Sr Charles Salua de ce lieu et Mademoiselle de Montauban.

Bouchony curé

1675 – DLLE DE MONTAUBAN MARRAINE DE MARIE LUCRECE MAGDELEINE GENTILLON

L’an que dessus (1675) et le 11 dudit mois (octobre) a été baptisée Marie Lucrece Magdeleine Gentillon, fille de Jean et de Jeanne Jouve, mariés, laquelle naquit hier. Les parrains Sr Jean-Claude Salua de ce lieu et Dlle de Montauban.

Bouchony curé

1682 – BAPTEME D’ANNE COMTAT, FILLE DE BOHEMES

Le même jour (21 janvier 1682) a été baptisée Anne Comtat, fille de Jean-Baptiste et d’Anne Courtois, bohèmes de la compagnie de Lavigne, née le 17 du présent. Les parrains Sr François Raymond du Fossibet au diocèse de Rieux, chevalier dans le régiment du chevalier Duc et Dlle Anne Romani de ce lieu

Bouchony curé

1686 – BAPTEME DE PIERRE-ANDRE DE LA CHAU, FILS DE NOUVEAUX CONVERTIS

L’an 1686 et le 20 octobre a été baptisé Pierre-André de la Chau, fils de Daniel et de Magdeleine Armand mariés nouveaux convertis, lequel naquit le 17du présent. Les parrains Pierre-André Marcel et Marie Chanueil tous de ce lieu

Bouchony curé

1689 – DAME MARIE MAGDELEINE DE TRUCHET MARRAINE DE MAGDELEINE MATHIEU

 Dossier 13 Img 27

L’an que dessus (1689) et le 2 de septembre a été baptisée Magdeleine Mathieu, fille de Charles et d’ Anne Artaud, mariés, laquelle naquit hier. Les parrains Messire Jean Pierre Mathieu, curé d’Ison, et dame Marie Magdeleine de Truchet, marquise de Soyans.

Bouchony curé

1689 – MME DE SOYANS MARRAINE DE MARIE MAGDELEINE JEAN

L’an que dessus (1689) et le 16 du mesme mois a été baptisée Marie Mageleine Jean, fille de Joseph et de Susanne Reynaud, mariés, laquelle naquit hier. Les parrains Alexis Brunel de ce lieu et Madame de Soyans.

Bouchony curé

1689 – MME LA MARQUISE DE SOYANS MARRAINE DE CLAUDE MICHEL

L’an que dessus (1689) et le 22 dudit mois a été baptisé Claude Michel, fils de Claude et de Jeanne Brunel, mariés, qui naquit hier. Les parrains Sr Jean Claude Salua de ce lieu madame la marquise de Soyans.

Bouchony curé

1705 – ANTOINE-RENE DE LA TOUR MONTAUBAN, PARRAIN D’ANGELIQUE CAMELLE ET DE XX

 Dossier 13 Img 28

Acte de baptême 1 (page de G) : L’an 1705 et le 19 du mois de mai, a été baptisée Angelique-Renée Camerle, fille de Mathieu et de Marie Gontard ?, légitimement mariés, sont parrain a été haut et puissant seigneur noble Antoine René de la Tour, marquis de Montauban, seigneur de la Chaup, et la marraine Suzanne La Chaup, xx Sr Antoine Navarre … – Signé : (Montau)ban de la Tour

 Acte de baptême 2 (page de D) : illisible … soussigné avec moi et la marraine sur ce enquis et requis … l’ordonnance-

Signatures : Mégy, curé de la Chaup, Montauban de la Tour, Navarre, Rose Pansin

1705 – MARIAGE DE SR CHARLES SALUA AVEC HONNÊTE DLLE SUSANNE DE LA CHAU

L’an 1705 et le 16 du mois de juin, ensuite de bulle obtenue en la légation d’Avignon, le 11 du mois de mai, homologuée et contrôlée à Grenoble par les banquiers royaux, le dernier du même mois, intimée et contrôlée aux registres des insinuations ecclésiastiques et contrôle du diocèse pour la dispense de l’empêchement du second au 3e degré de parenté ou de consanguinité, accordée le 29 avril de la même année que dessus en l’assistance de monseigneur illustrissime et révérentissime évêque et xxx Monsieur Rizoul, son vicaire général, le tout en bonnes et dues formes, j’ai publié pendant 3 dimanches et fêtes xxx et consécutives les bans de mariage de Sr Charles Salua, bourgeois de ce lieu de la Chaup, fils légitime et naturel de feu Mathieu et de Suzanne Daudet et Honnête demoiselle Suzanne de la Chau, sa parente du second au 3e degré, ainsi qu’il appert par la dispense, fille légitime et naturelle de feu Joseph et de Catherine Daudet et veuve de feu Sr xxx du lieu et paroisse de Montbrun, habitant néanmoins dans cette paroisse. La première publication a été le 1er juin, jour de lundi de

la Pentecôte, la seconde, le 7 du même mois, dimanche premier après la Pentecôte et xxx la 3e le 11 dudit mois, jour de la Fête-Dieu et xxx toutes les publications, j’ai averti les fidèles assemblés xxx de la dispense afin que personne ne l’ignore. Aucune opposition n’a été faite et ayant donné certificat 24 heures après la dernière publication, pour être contrôlé comme il l’a été à Montbrun, le 14 du mois de juin, j’ai assisté en l’église de St-Martin, à la célébration du mariage du Sr Charles Salua et de Mademoiselle Suzanne la Chau, mes paroissiens, qui a été faite de notre Ste-Mère l’Eglise et en présence de René Moulet, ménager de ce lieu de Lachau, et d’Antoine Navarre, précepteur de la jeunesse dudit lieu, témoins requis et soussignés avec les parties.

Signatures : Salua, Navarre, de la Chau, R. Moulet, Mégy curé de Lachau [1]

1705 – INHUMATION DE JEAN SALUA DANS L’EGLISE NOTRE-DAME

 Dossier 13 Img 29

L’an que dessus (1705) et le 22 du même mois (juin) est décédé Jean Salua, fils de Louis, bourgeois de ce lieu de la Chaup et de Demoiselle Pansin, qui a été enseveli dans l’église paroissiale. Présent : Sr Antoine Navarre, avec moi soussigné. Mégy curé de la Chaup

1707 – INHUMATION DE MAITRE JOSEPH JEAN, CORDONNIER, CONSUL ET BON CHRÉTIEN

Le 23 novembre 1707 a été enterré au cimetière de cette paroisse, Maître Joseph Jean, cordonnier, consul de ce présent lieu, après avoir reçu tous les sacrements de la Ste-Eglise avec une piété exemplaire et donné toutes les marques d’un bon catholique. Présents les soussignés et principaux parents et amis.

Signatures : le P. Lenoir vice-curé, Gaudin, C. Begou

1709 – RENE-ANTOINE DE LA TOUR, PARRAIN DE LUCRESSE CAMELLE ET DE RENE MARCEL

L’an que dessus (1709) et le 26 août, a été baptisée Renée-Lucresse Camerle, fille de Joseph et de Magdelene Reguis. Le parrain a été haut et puissant seigneur René-Antoine de la Tour marquis de Montauban, baron seigneur de ce lieu et autres places, la marraine demoiselle Lucresse Pansin, en présence des témoins – signés : Montauban de la Tour, Lucresse Pansin, Blanc curé

L’an que dessus (1709) et le 24 septembre a été baptisé René Marcel, fils de Jean et de Catherine Jariae (Jarjayes). Le parrain a été haut et puissant seigneur René-Antoine de la Tour, marquis de Montauban, baron seigneur de ce lieu et autres places, la marraine demoiselle Jeanne Pansin qui ont signé le présent baptistère.

signé : Montauban de la Tour, Pansin, Blanc curé

1711 – MAGDELENE DAUVERGNE, MARQUISE DE MONTAUBAN, MARRAINE DE MAGDELENE JARJAYES

 Dossier 13 Img 30

L’an 1711 et le 3 juillet, a été baptisée Magdelene Jarjaie, fille de xx. Le parrain seigneur messire Antoine-René de la Tour, marquis de Montauban, seigneur de xxx la Chaup, Balons et autres terres, la marraine Madame Angélique-Magdelene Dauvergne de Longpré, marquise de Montauban, épouse dudit seigneur

Signatures : Montauban de la Tour, Magdelene-Angélique Dauvergne de Montauban, Blanc curé

1711 – RENE-ANTOINE DE LA TOUR DE GOUVERNET, PARRAIN DE RENE CHANUEL

L’an que dessus (1711) et 7 août, a été baptisé René Chanuel, fils de Pierre et de Rose Laugier, né depuis le 5 au soir. Le parrain a été haut et puissant seigneur messire René-Antoine de la Tour de Gouvernet, marquis de Montauban, seigneur de la Chaup, Soyans et autres places, la marraine madame Marguerite aucaffie

Signatures : Montauban de la tour, Marguerite O K ffie, Blanc curé

1711 – BAPTEME DE MLLE MAGDELENE DE LA TOUR MONTAUBAN

L’an 1711 et le 11 août a été baptisée Demoiselle Magdelene-Jeanne-Lucresse-Louise de la Tour Montauban, fille de haut et puissant seigneur René-Antoine de la Tour, marquis de Montauban de Gouvernet, seigneur de la Chaup, Balons, Mévouillon, Soyans et autres places et de Madame Magdelene-Angélique Dauvergne de Longpré ; mariés. Le parrain a été haut et puissant seigneur Louis de la Tour, marquis de la Charce, chevalier de l’ordre militaire de Saint-Louis, gentilhomme de la chambre de Monseigneur le prince de Condé.

La marraine Madame Catherine O Kiss au nom de Dame Jeanne XXX

Signatures : Montauban de la Tour, de la Tour du Pin marquis de la Charce, Marguerite Ossiffe

1712 – INHUMATION DE CLAUDE MATHIEU, TUÉ PAR UN GARDE

L’an que dessus (1712) et le 16 janvier a été inhumé Claude Marhieu, fils de Louis, âgé d’environ 23 ans, ayant été tué par un garde, le 13 du courant, après avoir reçu le sacrement de pénitence et extrême onction. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1716 – INHUMATION DE SR CHARLES SALUA DANS L’EGLISE NOTRE-DAME

L’an que dessus (1716) et 14 janvier, environ les 10 à 11 heures avant midi, est décédé Sr Charles Salua, châtelain, âgé d’environ74 ans et le lendemain, à la même heure, il a été inhumé, après la célébration de la messe, dans l’église paroissiale de Notre-Dame. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1716 – RENÉ-ANTOINE DE LA TOUR DU PIN, PARRAIN DE RENÉE MATHIEU ET DE RENÉ JARJAYES

L’an que dessus (1716) et le 17 avril est née et a été baptisée Renée Mathieu, fille de Jean et de Catherine Bernard, mariés, Les parrains, haut et puissant seigneur René-Antoine de la Tour du Pin, seigneur de ce lieu et demoiselle Marie Germain, femme du Sr châtelain. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

L’an que dessus (1716) et le 20 avril, est né et a été baptisé René Jariae (Jarjayes), fils de Joseph et de Jeanne Mathieu, mariés. Le parrain haut et puissant seigneur René-Antoine de la Tour, seigneur de ce lieu et autres places et demoiselle Magdeleine Gontin, femme de Sr Joseph Julien. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1716 – UNE NAISSANCE ADULTERINE ET DES PARRAINS CHOISIS PARMI LES NOTABLES

L’an 1716 et le 19 juillet est née et a été baptisée Marie Michel, fille naturelle et illégitime de Joseph (Michel), dit Misloquet, et de Suzanne Vincens, femme de Claude Plendous du lieu de Ballons, habitant en ce lieu. Le parrain Mre Pierre-André Marcel, la marraine demoiselle Lucresse Pansin, femme du Sr Jean-Louis Salua, qui ont signé avec les témoins. Signatures : Marcel, G.Michel, Pansin, Reynaud prêtre, Blanc curé.

1722 – INHUMATION DE LA MERE DU CURE BLANC DANS L’EGLISE NOTRE-DAME

L’an 1722 et le 24 mars, sur les 8 heures avant midi, est décédée Demoiselle Jeanne Castagny, ma Bonne mère, femme en son vivant de Sr Alexandre Blanc, Maître chirurgien de la ville de Sisteron, âgée d’environ 83 ans, ayant été munie des sacrements et cérémonies de l’église, et le jour d’après, sur les 3 heures, elle a été inhumée dans l’église de Notre-Dame, ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1722 – MAGDELENE DE LA TOUR DU PIN DE MONTAUBAN EST MARRAINE DE MAGDELENE EYSSAUDECUIER

L’an 1722 et le 22 octobre est née et a été baptisée Magdelene Renée Saudecuer, fille de Joseph et d’Isabeau Bremond. Le parrain Sr Antoine Bernard, de Barret-le-Haut, la marraine Demoiselle Magdelene-Lucresse-Jeanne-Louise de la Tour du Pin de Montauban, fille de haut et puissant seigneur Antoine-René de la Tour du Pin de Montauban seigneur de ce lieu et plusieurs autres places, en présence des témoins.

Sous signés : Magdeléne de la Tour Montauban

1723 – INHUMATION DE ROSE BERNARD DANS L’EGLISE NOTRE-DAME

L’an que dessus (1723), et le vingt xx décembre, vers neuf heures du soir, est décédée demoiselle Rose Bernard, âgée d’environ 18 ans, fille du Sieur Noël Bernard de Barret-le-Haut et de demoiselle Laugier, mariés, munie des sacrements et cérémonies de l’église et le jour d’après a été inhumée dans l’église Notre-Dame. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1727 – LIENS FAMILIAUX ENTRE LA FAMILLE TEISSIER (DE SISTERON) ET LE CURE DE LACHAU

L’an 1727 et le 11 octobre est né et le 13 a été baptisé Paul-Jean-Baptiste Bernard, fils de Sr Denis, notaire royal de ce lieu, et de demoiselle Jeanne-Magdelaine Teissier, ma nièce, mariés. Les parrains : Messire Claude Bernard, prieur de Salérans et demoiselle Magdelaine Blanc, de la ville de Sisteron. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

1728 – REGULARISATION D’UNE NAISSANCE ILLEGITIME

L’an 1728 et le 14 mai a été baptisé Anne Verenc, fille illégitime du Sr Blaise et d’Anne Enjoubert, née depuis le 12 dudit mois. Les parrains : René Borel et Hisabeau Gautier qui ont signé avec moi et les témoins

Signatures : R. Bourel, J. Gautier, L. Salua, L. Gautier, Blanc curé

L’an 1728 et le huitième jour d’octobre, ayant fait une publication, ayant eu dispense des deux autres et n’ayant trouvé aucun empêchement civil ni canonique, avons donné la bénédiction nuptiale en face de notre Ste Mère Eglise, à Sr Blaize Verenc, de ce lieu, et Anne Enjoubert, aussi de ce lieu, lesquels s’étant connus depuis longtemps et étant provenue de leurs œuvres une fille nommée Anne Verenc, laquelle a été portée à l’église et leur ayant été présentée pendant la cérémonie, j’avais interrogé ledit Sr Verenc et Enjoubert s’ils reconnaissaient ladite fille pour leur propre fille, naturelle et légitime, ils m’avaient répondu qu’ils la reconnaissent, (ce) dont j’ai pris acte en présence de Sr Antoine Bernard, châtelain, et Louis Philipon, vice-châtelain, Sr Joseph Peirot, précepteur de la jeunesse, qui ont signé avec le Sr Virenc, ladite Enjoubert xxx de ce enquise et requise.

Signatures : Vereng, Bernard, V. Jullien Lainé, L. Fellipon, Peyrot.

1732 – DECES D’UN CENTENAIRE

Dossier 13 Img 31

L’an que dessus (1732) et le 4 avril à l’heure de midi, est décédé Guillaume Michel Raphel, âgé d’environ 100 ans, muni des sacrements et cérémonies de l’Eglise et le jour d’après il a été inhumé dans le cimetière de la paroisse. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé.

1732 – DECES DE MARIE-ROSE BERNARD, FILLE DE SR ANTOINE ET DLLE MARGUERITE LAUGIER

Dossier 13 Img 32L’an que dessus (1732) et le 23 décembre au lever du soleil est décédée Marie-Roze BERNARD, fille du Sr Antoine et de Dlle Margueritte LAUGIER, âgée de 11 ans, munie du sacrement de pénitence et à l’arrivée de la nuit, elle a été inhumée dans l’église paroissiale. Ainsi l’atteste Je Blanc curé.

1737 – L’OMNIPRESENCE DE LA FAMILLE MATHIEU

L’an que dessus (1737) et le 5 juin est née et a été baptisée Marie Mathieu, fille de Louis et de Catherine Mathieu, mariés. Les parrains : Mathieu Mathieu et Marie Mathieu, en présence des témoins ci-après, les autres illettrés.

Signatures : Mathieu Mathieu, J.L. Jullien, J. Brisaq, M. Jarjaye, Blanc curé

1737 – SURMORTALITE INFANTILE (A EXPLIQUER)

L’an que dessus (1737) et 11 août, vers les 7 heures avant midi, est décédée Magdelaine Michel, fille de Jean et de Therèse Camerle, âgée d’environ 5 ans, et sur le soir elle a été inhumée dans le cimetière de la paroisse. Ainsi l’atteste Je, Blanc curé

Commentaire : entre le 2 juillet et le 5 septembre 1737, 6 enfants (2 à 15 ans) meurent successivement.

1748 – DECES DU CURÉ JEAN-BAPTISTE BLANC ET DE PLUSIEURS AUTRES PERSONNES

1 – Anne Mathieu, de ce lieu, âgée de 58 ans est morte dans le sein de l’Eglise, le 2 mai 1748 et a été ensevelie, ainsi l’attestent les soussignés,

Signatures ; C. Mathieu, consul, J. Brusset, consul

2 – Mre Jean-Baptiste Blanc, archiprêtre de ce lieu, âgé de x8 ans, est décédé dans le sein de l’Eglise le 3 mai () 1748 et a été enseveli le 4 par Mre Deÿglun, curé de Ballons, Mr le vicaire malade (Charras), ainsi l’attestent les soussignés.

Signatures ; C. Mathieu, consul, J. Brusset, consul

Commentaire : .Dans les 3 premières semaines de mai 1748, 8 personnes décèdent, dont le curé Blanc. Les pasteurs étant malades, le relai est pris par des religieux des environs notamment Deyglun, curé de Ballons. Les consuls Mathieu et Brusset signent les actes

 

 

1748 – RENE-LOUIS-HECTOR DE LA TOUR DU PIN, PRESENT AU BAPTEME DE MARIE-ALEXANDRINE LAUGIER

Dossier 13 Img 33

Marie-Alexandrine Laugier, fille de Denis Laugier et de Thérèse Lachau, mariés, de ce lieu, est née et a été baptisée le 11 novembre1748. Le parrain Messire François xxx d’Eurre de Glanne, chevalier seigneur dEurre et d’autres places, la marraine demoiselle Marie Laugier de ce lieu, présents Messire Reyné–Louis-Hector de la Tour du Pin, chevalier marquis de Montauban, et Sr Gaspard Brunel, agent dudit seigneur, d’Alexandre Dalmas, secondaire en ce lieu, avec ledit seigneur d’Eurre et la marraine, le père ont signés.

Signatures : Deurre de Glanne, A. Laugier, Brunel, Dalmas secondaire,La Tour du Pin de Montauban, Laugier xxx, Charras curé

1749 – LES FERMIERS DU MARQUIS DE LACHAU

François-Antoine Curnier, fils de Sr André et de Dlle Catherine Consolin, de la paroisse de Châteauneuf, fermiers de Mr le marquis de la Chaup et y résidant, est né le 18 xxx 1749, et a été baptisé le lendemain. Son parrain Sr François-Balthazard Baculard, bourgeois de la ville du Buis, la marraine Dlle Françoise-Agathe Brunel, épouse de Sr Sébastien Curnier, avec le père et moi soussignés,

Signatures : Baculard, Curnier (3), Agate Brunel, Charras curé

1749 – INTERDIT SUR LE CIMETIERE DE LACHAU

Dossier 13 Img 34

Pierre-Paul Veoux, fils d’Etienne, de la Roche, menuisier en ce lieu, est décédé en bas âge, la nuit dernière, et attendu l’interdit de notre cimetière, il a été porté à Ballons pour y être enseveli, le 14 octobre 1749. Témoins : Pons Romieu, travailleur ; xx Mathieu, maçon, de ce lieu et xx ledit Veoux avec moi soussignés non les autres pour ne savoir (signer) de ce enquis et requis.

Signatures : Veux, Charras curé

Commentaire : Interdit mentionné entre le 14/10 et le 4/11 1749 (3 inhumations)

1754 – DECÈS D’UN ERMITE

Etienne Payan, de Barret-le-Bas, âgé d’environ 80 ans, est décédé en ce lieu (de Lachau), sous l’habit d’ermite, le 15 septembre1754, (et) a été enseveli le lendemain. Témoins Jean-Joachim Mathieu et Claude Peyrot, maçon, signé avec moi Moulet, Mathieu pour ne savoir, de ce enquis et requis.

Signatures : Peyrot, Charras curé

1754 – MARIAGE DE MARIANNE MATHIEU AVEC JEAN-LAURENS JEAN (DE LA CHARCE) QUI ABJURE

Dossier 13 Img 35

Jean-Laurens Jean, fils de Jean et de Françoise Roumieu, du lieu de la Charce, d’une part, et Marianne Mathieu, fille de Jean et de Magdelene Girard, du lieu de La Chaup, d’autre, publication faite des bans dans lesdites paroisses nul obstacle n’apparaissant suivant le certificat de Mr le curé de la Charce, vues autorisations respectivement intervenues et après l’abjuration que ledit Jean a faite de la religion prétendument réformée avec promesse de vivre et mourir dans la religion catholique et apostolique et romaine, ont reçu la bénédiction nuptiale aux formes prescrites par Mr Plauche, curé d’Eygalayes, leur a donné ensuite, de la permission de Mgr l’évêque de Gap, en présence des Srs Paul-Jean-Baptiste Bernard, notaire, de Paul Bernard, marchand, de Charles Mercier, chirurgien, de Claude Peyrot, maçon, signé avec moi et Pierre Bremond, procureur fondé pour consentir au nom du père dudit Jean au présent mariage suivant la procuration reçue Me Bernard, notaire de ce lieu, en sa date. L’époux a signé avec le père de l’épouse laquelle a dit ne savoir, de ce enquise et requise, à Lachau, le 3 octobre 1754.

Signatures : Jean, Mathieu, P. Bremond, Bernard (2), Mercier, Peyrot

1755 – UNE NAISSANCE SUR LA MONTAGNE DE CHANAUX

Marguerite Bremond, fille de Jean et de Magdelene Barruol, mariés, née sur la montagne de Chanaux, au retour des moissons, le 20 juillet 1755, a été baptisée audit lieu, crainte de mort, par Joseph Mathieu, tisseur, et le lendemain a été présentée à l’église, par ledit Mathieu et Catherine Perrot, où nous lui avons xxx les cérémonies. Ledit Mathieu a signé, ladite Perrot a dit ne savoir de ce enquis et requis.

Signatures : Charras curé, J. Mathieu

1756 – BAPTEME DE DLLE FRANCOISE-VICTOIRE DE LA TOUR DU PIN MONTAUBAN

Dossier 13 Img 36Demoiselle Françoise-Victoire de la Tour du Pin de Montauban, fille naturelle et légitime de haut et puissant seigneur Messire René-Louis-Henri de la Tour du Pin, chevalier, marquis de Soyans, Montauban, seigneur de La Chaup, Ballons, Eygalayes, Vers, Villefranche, Mévouillon, Gueysset, Saou, Salles, Francillon, Auriples, St6sauveur, St-Moyran, Chastel-Arnoux, Verchenu, Le Cheylard et autres lieux, et haute et puissante Dame Françoise-Victoire d’Hugue, marquise de Montauban, son épouse, est née le 4 novembre, environ trois heures après midi, et a été baptisée le lendemain. Son parrain a été Messire Armand-François de la Tour du Pin de Montauban Soyans son frère et sa marraine Demoiselle Louise Policene de la Tour du Pin sa sœur dispense obtenue de monseigneur notre évêque sur le bas âge des parrains lesdits messires de la Tour du Pin Montauban père le parrain ont signé la demoiselle marraine a dit ne savoir de ce enquise et requise () 1756.

1757 – DECES D’UN ENFANT MIS EN NOURRICE PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

L’an 1757 et le 1er janvier, a été ensevelie une petite fille nommée Françoise, décédée la nuit précédente, âgée d’environ 10 mois, qu’on avait mise de l’hôpital de Marseille, en nourrice chez Anne Eysseric de ce lieu. Présents à la sépulture : Louis Mercier, régent des écoles, signé de Jean Berard, travailleur, qui a dit ne savoir signer, de ce enquis et requis. – Signature : Charras curé

1757 – NOUVEL INTERDIT DU CIMETIERE DE LACHAU

Elisabeth Drac, veuve de François Marcel, âgée d’environ 65 ans, munie des sacrements est décédée le 22 juillet 1757 et le lendemain, eu égard à l’interdit de cette paroisse, elle a été ensevelie au cimetière de Balons. Présents : Benoit Jarjayes, Jean Marcel qui ont dit ne savoir signer de ce enquis et requis. – Charras curé

Commentaire : l’interdit concerne 4 enterrements au cours d la période qui court du 22 juillet au 7 août 1757. Les 3 autres ont lieu au cimetière d’Eygalayes.

1759 – BAPTEME DE MAGDELENE-VICTOIRE-REYNÉE DE LA TOUR DU PIN DE MONTAUBAN

Dossier 13 Img 37

Demoiselle Magdelene-Victoire-Renée de la Tour du Pin de Montauban, fille naturelle et légitime de haut et puissant seigneur Messire René-Louis-Henri de la Tour du Pin, chevalier, marquis de Soyans Montauban, seigneur de Lachaup, Ballon, Eygalayes, Vers, Villefranche, Mévouillon, Gueisset, Saou, Selles, Francillon, Auriple, St-Sauveur, St-Moyran, Châtel-Arnoux, Vercheny, le Cheilar et autres lieux, et de haute et puissante Dame Françoise-Victoire d’Hugues, marquise de Montauban, son épouse, est née le 22 septembre 1759, environ 7 heures du soir, et a été baptisée le lendemain. Son parrain a été Messire Armand-François de la Tour du Pin de Montauban Soyans et la marraine Demoiselle Magdelene-Angélique de la Tour du Pin de Montauban, soussignés avec ledit Messire de la Tour du Pin de Montauban, leur père, et nous curé de la paroisse du lieu de Lachaup.

Signatures :Montauban Soyans, de Soyans, Montauban, de Montauban, Bernard-Lacroix, Plauche, Gabriel, Bernard prêtre, Jullien, Charras, Charras curé

1760 – BAPTEME DE MARIE-CATHEINE REMUZAT (PERE AU SERVICE DU MARQUIS DE MONTAUBAN)

Marie-Catherine Remusa, fille de Sr Gabriel et de Marie Vincens, demeurant ledit père chez Mr de Montauban (de Soyans) en ce lieu, née le 4 novembre1760, a été baptisée le 5. Le parrain Sr Jacques Bouvier de Romans, cuisinier, la marraine Catherine Reymond de Puy-St-Martin, soussignés avec nous le père a dit ne savoir, de ce enquis et requis.

Signatures : Jaques Bouvier, Cathrine Reimond, Charras curé

1761 – ANTOINE CHARRAS, NOTAIRE DE LACHAU

Marie-Angélique Charras, fille de Maitre Antoine Charras, notaire royal de ce lieu, et de Demoiselle Angélique Martel, son épouse, est née le 18 du mois d’avril 1761, et un moment après la naissance, eu égard au péril de mort, elle a été baptisée par nous curé soussigné, et le 23 du courant nous lui avons supléé les cérémonies du baptême. Le parrain a été Messire François Charras, son grand-oncle, prieur de Ste-Euphémie, la marraine, Demoiselle Louise Charras, sa grand tante, avec nous soussignés et ledit Charras père.

Signatures : Charras (4), Plauche, Estachy prêtre, Bernard

1762 – SR ANTOINE CURNIER, PROCUREUR A CREST

Antoine-Joseph-François Plauche, fils de Sr Claude et de Dlle Catherine-Rose Curnier, marié, est né et a été baptisé le 15 novembre 1762. Le parrain Sr Antoine Curnier, procureur à Crest, la marraine Dlle Catherine Hélène Plauche de Noyers soussignés avec le père.

Signatures : Jullien, Plauche, Curnier (3), Charras curé

Commentaire : Sr Antoine CURNIER, procureur à Crest, est originaire de Lachau. Epoux de Jeanne-Françoise Gailhard, il est le père de Jean-Charles-Antoine CURNIER qui s’illustra au moment de la Révolution et fait l’objet d’une notice biographique dans le dictionnaire biographique de la Drôme de BRUN-DURAND (p.229 et 230).

1763 – MARIAGE DE MADELENE-ANGELIQUE DE LA TOUR AVEC PIERRE-PAUL CLERC DE LADEVEZE

 Dossier 13 Img 38

 Dossier 13 Img 39

L’an 1763 et le 20 février, Messire haut et puissant seigneur Pierre-Paul-René-François de Clerc, marquis de Ladeveze, capitaine au régiment du roi, seigneur de Pierrerue, Beaufort, Gigors, Loseron, Rivière, Rieusalles, Ferrières, Boislescure, et fils légitime de défunt très haut et très puissant seigneur Jean-François, marquis de Clerc Ladeveze, chevalier seigneur desdits lieux, brigadier des armées du roi, et de très haute et très puissante dame Marie-René-Lucresse de la Tour du Pin-Montauban, d’une part, et illustre demoiselle Magdelène-Angélique de la Tour du Pin-Montauban fille légitime de très haut et très puissant seigneur Messire René-Louis-Henri de la Tour du Pin, marquis de Montauban, Soyans, baron de la Chaup (y résidant), chevalier seigneur de Saou, Vercheni, Le Cheylard, Mévouillon, Villefranche, Eygalayes, et de défunte très haute et très puissante dame Marie-Gabrielle de Montferrand, d’autre part, publication faite des bans dans les paroisses de la Chaup et de la ville de Crest, sans avoir découvert aucun empêchement que celui du second degré de consanguinité, dont les parties ont obtenu dispense du Sr juge, datée de Rome du 24 janvier dernier énoncée dans la procédure de fulmination et d’officialité du diocèse de Die, en date du 16 du courant instituée du même jour au greffe diocésain, ensuite du certificat du Sr Chastel, curé et archiprêtre de Crest de son consentement ont reçu la bénédiction nuptiale, aux formes déléguées, que je leur ai donnée, par permission de Mgr l’évêque de Gap, dans la chapelle du château de la Chaup, de l’agrément de leur père et mère soussignés, en présence de messire Louis-Marie-Ange, comte de Virieu, capitaine de cavalerie au régiment de Royal-Roussillon, cousin germain des époux, de messire Marie-René-François de Clerc de Ladeveze, capitaine au régiment des Gades lorraines, de messire François d’Albert de Rions, lieutenant-colonel d’infanterie commandant dans les Baronnies, de messire François-Hector d’Albert de Rions, son fils, lieutenant de vaisseau, beau-frère de l’époux, de messire Armand-François de la Tour du Pin Montauban, de messire David-Sigismond de la Tour du Pin Montauban, frère de l’épouse et autres témoins requis et signé avec nous et les époux

(environ 15 signatures)

 Dossier 13 Img 40Dossier 13 Img 41

1763 – L’AVEU DE CLAUDE AMIC

L’an 1763 et le 20 juillet, Joseph Artaud et Margueritte Moulet ont apporté un enfant aux fonts du baptême qu’ils ont dit être né de Marianne Morenas, fille d’Antoine, et dont Claude Amic ici présent, du lieu d’Eourres, reconnait être le père, en présence de Srs Paul Bernard et de Claude Gilli, témoins de l’aveu qui a révélé tous maintenant. Le parrain a été ledit Artaud, la marraine ladite Moulet qui ont donné audit enfant, que j’ai baptisé le jourd’hui, le nom de Jean-André, à la naissance duquel Magdelene Barjavel et ladite marraine ont déclaré avoir assisté. Lesdits Srs Bernard et Gilli ont signé avec nous, non ledit Claude Amic ni aucun des autres dénommés au présent qui ont dit ne savoir, de ce enquis et requis.

Signatures : Bernard, C. Gilli, Charras curé

Commentaire : l’acte de mariage qui suit dans le registre, montre que les jeunes parents se sont mariés dès le 29 juillet suivant, avec dispense de publication de deux bans, accordée par le chapitre de Gap. Les deux étant mineurs (moins de 26 ans pour le garçon et moins de 21 ans pour la fille) l’autorisation de leurs parents respectifs a été nécessaire.

1764 – MARIAGE DE MAGDELENE DE LA TOUR DU PIN, AVEC ANNET DE CHAMPFERRIER

Dossier 13 Img 42

Dossier 13 Img 43

L’an 1764 et le 1er du mois de mars, Messire Annet-Jacques-Joseph de Rostain de Champferrier, seigneur des Jamées ? , Portes, la Bretonnière et autres lieux, fils légitime de Mre Claude de Rostain, seigneur marquis desdits lieux et de défunte Dame Anne de Bovet de la Bretonnière, résidant à Valence, d’une part, et illustre Demoiselle Magdelene-Gabrielle-Renée de la Tour du Pin de Montauban, file légitime de très haut et puissant seigneur Messire René-Louis-Henri de la Tour du Pin, chevalier marquis de Soyans Montauban, seigneur de La Chaup, Ballons, Eygalayes, Vers, Villefranche, Mévouillon, Guesset, Le Cheilard, St-Sauveur, Vercheni, Francillon, Saou et autres places, et de défunte Dame Marie-Gabrielle de Montferrand, de la ville de Crest, de l’agrément dudit seigneur et marquis de Montauban et dudit seigneur marquis de Rostain père, agissant pa l’entremise de Mre Louis-Charles de Raucellin de la Rolière, chanoine de l’église cathédrale de Valence, son procureur fondé par acte du 17 février dernier, ont reçu dudit Sr de la Rolière la bénédiction nuptiale aux formes de l’église dans la chapelle du château de ce lieu, par permission de Mr Puget, vicaire général du diocèse du 27 février dernier, à nous exhibée et délivrée par ledit seigneur marquis de Montauban, publication faite d’un ban seulement tant en cette paroisse que dans celle de Valence et de Crest, sans avoir découvert aucun empêchement canonique ni civil, suivant les certificats des Srs curés du 20 et 21 février dernier, signés Reynier et Chaslet, dispenses obtenues des deux autres publication insinuées aux greffes diocésains le 15, 20, et 17 février. Fait à la Chaup, lesdits jours et an, en la présence de Messire Hugues-Louis chevalier de Rostain, frère de l’époux, de Mr Me Joseph Béranger, avocat en la cour, résidant à Valence, de Sr Gaspard Brunel, contrôleur des domaines du roi, de Me Jean-Antoine Bouvet, notaire royal, de Me Antoine Curnier, procureur résidant à Crest et de Sr Jean-François Jullien, Me chirurgien de ce lieu, témoins requis et signés avec les époux et autres parents et amis ci-dessus énoncés. (signatures : voir au verso)

Signatures : Rostaing Champferier, Montauban, le marquis de Montauban Soyans, Laucelin de la Rolière chanoine de la cathédrale de Valence, Ferreol, Daubery, Berenger, Brunel, Bouet ?, Curnier, Jullien, Charras curé assistant à ladite célébration

1764 – DECES DE LA FILLE ET DE L’EPOUSE DE NOBLE ANDRE BERNARD-LACROIX

Clere Eléonarde Bernard, fille de noble André Bernard, âgée d’environ deux ans, décédée le 20 août 1764, a été ensevelie le lendemain. Présents : Gabriel Armand et Gaspard Mercier, travailleurs, qui ont dit ne savoir signer, de ce enquis et requis.. Charras curé

Dame Delphine-Catherine-Marie Chastan, épouse de noble André Bernard-Lacroix, âgée d’environ 32 ans, décédée dans le sein de l’Eglise la nuit dernière, a été ensevelie au cimetière de la paroisse, le 3 septembre 1764. Présents : Gaspard Mercier et Joseph Gautier, travailleurs, qui ont dit ne savoir signer de ce enquis et requis. Charras curé

1765 – DECES D’UN ENFANT CONFIE PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

Joseph Charles, que Messieurs les directeurs de l(‘Hôpital de Marseille avaient donné à nourrir à Marianne Mathieu, est décédé le 21 mars 1765 et a érté enseveli le 22. Présents : Charles Laudric et Joseph Mercier qui ont dit ne savoir signer de ce enquis et requis. Charras curé

1765 – DECES DE GENEVIEVE CHARROL, VICTIME DE L’INFECTION

Geneviève Charrol, épouse de Jean Mathieu, âgée d’environ 38 ans, est décédée au sein de l’Eglise, le 22 mars 1765, au matin à l’angélus, et eu égard à l‘infection, suite ordinaire des ulcères causés par une hydropisie et vieillie, a été ensevelie, à l’entrée de la nuit suivante. Présents : son mari soussigné et Gaspard Mercier qui a dit ne savoir signer, de ce enquis et requis.

Signatures : J. Mathieu, Charras curé

1765 – DECES D’ELEONOR VERENQ, VICTIME DE L’INFECTION

Eleonor Verenq, épouse de Jean-Pierre Gilli, âgée d’environ 35 ans, est décédée dans le sein de l’Eglise, le 16 de juillet de grand matin, et eu égard à l’infection que ledit Gilli nous a annoncée et qui nous a été confirmée par la voix publique et par Sr Laugier, secondaire, elle a été ensevelie le même jour, à la nuit tombante. Présents à sa sépulture, les témoins soussignés avec nous. Signatures : Gilli, J. Gautier, Charras curé

1765 – INCENDIE MORTEL

Elisabeth Martin, âgée de 3 ans, retirée des flammes par Marie Brissac à la tête de la multitude accourue pour arrêter l’incendie de la maison de Claude Martin, son père, annoncée par le tocsin, le 22 du mois d’août 1765, décédée bientôt après, a été ensevelie le lendemain. Présents : Gaspard Mercier et Jean Laudric, travailleurs, qui ont dit ne savoir signer, de ce enquis et requis. Charras curé

1766 – NAISSANCE DES JUMEAUX DE MAGDELENE-ANGÉLIQUE DE LA TOUR DU PIN

 Dossier 13 Img 44

Diomède-François-Henri, fils naturel et légitime de très haut et très puissant seigneur Messire Pierre-Paul-François-René, marquis de Clerc la Devèze, capitaine au régiment du roi infanterie, chevalier seigneur de Beaufort, Gigors et autres lieux, et de très haute et très puissante dame, Madame Magdeleine-Angélique de la Tour du Pin Montauban, jumeau né la nuit dernière et a été baptisé le 20 décembre 1766. Le parrain très haut et très puissant seigneur Messire René-Louis-Henri de la Tour du Pin Montauban, chevalier marquis de Soyans, baron de La Chau et Mévouillon, seigneur de Saou, Vercheny et autres lieux et a été représenté par Hugues Brun dit Dauphiné, la marraine, très haute et très puissante dame Madame Marie-Renée-Lucresse de la Tour du Pin Montauban, veuve de très haut et très puissant seigneur Mre Jean-François, marquis de Clerc La Deveze, brigadier des armées du roi a été représentée par Marie Didier, signée ledit Brun et nous curé de Lachau.

Signatures : Didier, le chevalier de la Tour du Pin Montauban, Hugues Brun, le marquis de Clerc La Deveze, Jullien Chirg, Montauban Soyans officier au régiment du roi, Charras curé

Auguste-René, fils naturel et légitime de très haut et très puissant Mre Pierre-Paul-François-René, marquis de Clerc La Deveze, capitaine au régiment du roi infanterie, chevalier seigneur de Beaufort, Gigors et autres lieux, et de très haute et très puissante dame, Madame Magdeleine-Angélique de la Tour du Pin Montauban, jumeau, né la nuit dernière, a été baptisé dans le château, par Mr Laugier, secondaire, eu égard au péril de mort, le 22 octobre 1766 et lui avons supléé les cérémonies le même jour. Le parrain Messire Paul-François-René-Magdelene, chevalier de Clerc La deveze, enseigne des vaisseaux (des vaisseaux) du roi et a été représenté par Antoine Gosin, dit Provençal, , la marraine, très haute et très puissante dame, Madame Magdelene-Gabrielle-Renée de la Tour du Pin Montauban, épouse de très haut et très puissant seigneur Mr Annet, marquis de Rostaing Champferrier a été représentée par Anne Pellisier, signée avec nous ledit Casin et le Sr Laugier et nous curé de Lachau.

Signatures : Cazein, Pelisier, Laugier prêtre, le marquis de Clerc la deveze, Montauban Soyans officier au régiment du roi, Jullien, le chevalier de la Tour du Pin Montauban, Charras curé

1766 – NOMBREUX DECES D’ENFANTS DU 31/12 1765 AU 9/2/1766

1766 – DECES DE DEUX ENFANTS MIS EN NOURRICE A LACHAU PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

Joseph Laurens, que Messieurs les Directeurs de l’Hôpital de Marseille avaient donné en nourrice à Anne Bremond, de ce lieu, âgé d’environ 4 ans est décédé le 9 février 1766 et a été enseveli le 10. Témoins : François Gabert et Gaspard Mercier qui ont dit ne savoir signer de ce enquis et requis.

Signature : Laugier prêtre

Marie (-Rose), âgée d’environ 4 mois, décédée le 3 septembre 1766, chez Marianne Grégoire à qui Mrs de l’Hôpital de Marseille l’avaient donnée à nourrir, a été ensevelie le lendemain. Présents : Gaspard Mercier et Charles Laudric qui ont dit ne savoir signer de ce enquis et requis

Signatures : Charras curé

1770 – DECES D’HONORE BRUNEL, ENFANT, EN NOURRICE A LACHAU

Honoré Brunel, fils de Maitre Brunel, perruquier, et d’Anne Gautier, de la ville de Marseille, se trouvant en nourrice dans cette paroisse, y est mort le 15 d’août 1770 et a été enseveli le soir, à l’entrée de la nuit. Témoins : Antoine Mathieu et Jean Gautier, son oncle, soussignés.

Signatures : Antoine Mathieu, J. Gautier, Charras curé

1771 – DECES DE MARIE-FRANCOISE CONFIEE PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

Marie-Françoise, que Mrs les directeurs de l’Hôpital de Marseille avaient confiée aux soins de Marie Sabliere, de Montfroc, demeurant à présent au prieuré de ce lieu, décédée le 11 mai 1771, a été ensevelie le lendemain. Témoins : Jean-André Bertrand soussigné, Antoine Pascal, mari de ladite Sabliere qui a dit ne savoir signer, de ce enquis et requis.

Signatures : J.A. Bertrand, Charras curé

1772 – DECES A LACHAU DE MESSIRE FRANCOIS CHARRAS, PRIEUR-CURE DE STE-EUPHEMIE

Messire François Charras, prieur curé de Ste-Euphémie, âgé d’environ 65 ans, décédé en ce lieu le 2 janvier 1772 au matin, environ les 9 heures, a été enseveli le lendemain au soir. Ont assisté à son convoi : Messieurs les prêtres du voisinage et la confèrie des pénitents. Témoins : Jean-André Bertrand, Joseph Imbert, Jean Gautier, travailleurs de ce lieu, avec nous vicaire soussignés.

Signatures : J. Gautier, J. Imberet, J.A. Bertrand, Charras prêtre vicaire

1774 – JEAN-ANTOINE EVESQUE, DE RIBIERS, EXPLOITANT LA FERME DU PRIEURE

Anne-Marie Evesque, fille de Jean-Antoine et de Marie Rippert, mariés, de Ribiers, exploitant la grange du prieuré de ce lieu, née le 21 février 1774, a été baptisée par nous curé le lendemain. Le parrain Sr Calixte Clemens, bourgeois de Montfroc, soussigné avec le père, la marraine Marie Pau a dit ne savoir, de ce enquise et requise

Signatures : Clemens, Jan Antoine Avesque, Charras curé

1774 – BAPTEME DE ANTOINE-ANDRE MARCEL, NOBLE ANTOINE BERNARD-LACROIX EST PARRAIN

Antoine-André Marcel, fils de Jean et de Rose Alier, mariés, né la nuit dernière, a été baptisé par nous curé soussigné, le 2 avril 1774. Le parrain noble Antoine Bernard, la marraine Dlle Ursule Long, soussignés avec le père.

Signatures : Ursule Long, Antoine Bernard, Marcel, Bernard Lacroix, Charras, Charras curé

1775 – SEPULTURE DE CATHERINE MATHIEU, ENSEVELIE RAPIDEMENT EN RAISON DE L’INFECTION

Catherine Mathieu, épouse de Louis Mathieu, âgée d’environ 70 ans, décédée le 29 avril 1775, au point du jour, a été ensevelie à l’entrée de la nuit, eu égard à l’infection. Présents à sa sépulture : Louis Mercier et Joseph Mathieu, son fils, soussignés. Signatures : L. Mercier, G. Mathieu, Charras curé

1776 – MARIAGE ENTRE JEANNE DE BERNARD-LACROIX ET FRANCOIS DERMITANIS (DE REILLANE)

 Dossier 13 Img 45Dossier 13 Img 46

L’an 1776 et le 5 février, après 3 publications faites à la messe de la paroisse pendant trois dimanches ou fêtes consécutives sans avoir découvert aucun empêchement, vu le certificat de Monsieur le curé de Reillane dûment légalisé, je soussigné, vicaire de Lachaup, en l’absence du Sieur Charras, curé, j’ai donné la bénédiction nuptiale à Monsieur François Dermitanis, fils légitime de Mr Antoine et de Dame Suzanne-Victoire de Volx, du lieu de Reillane, diocèse d’Aix, et à Demoiselle Jeanne de Bernard-Lacroix, fille légitime de Mr André et de feue Marie Laugier de ce lieu de la Chaup, diocèse de Gap, du consentement de leurs pères soussignés, en présence de Sr Louis Charras du lieu de Montauban, cousin germain maternel, de Mr Jean Cornailles-Vachères, seigneur de Vachères et de Ste-Croix,…de Sr Antoine Gabriel, de Salérans, cousin de la nouvelle épouse, et de Sieur Louis-Antoine Long de Ribiers, avocat, cousin germain maternel, soussignés avec l’époux et l’épouse.

 

Signatures : Dermitanis (3), Bernard-Lacroix (2), Bernard (2), Raspaud, Cornaille-Vachères, Gabriel (2), Pansin, Long, Beauchamp, Barruol (de Ballons), Charras, Eissartel vicaire

1776 – INTERDIT SUR LE CIMETIERE PAROISSIAL

Marguerite Jarjayes, épouse de Jean-Pierre Brusset, décédée (dans le sein de l’Eglise) le 22 février au soir 1776, été portée à Ballons le 24 pour y être ensevelie eu égard à l’interdit du cimetière de ce lieu, et ont signé avec moi ledit Brusset et Mathieu Jarjayes, son beau-père.

Signatures : Charras curé, Brusset, Jarjayes

Commentaire : La référence à l’interdit figure sur les actes de sépulture datés du début 1776 au xxxx 1776. Sans doute faut-il relier cette situation aux injonctions faites par l’évêque, aux habitants de la paroisse, d’entretenir les églises, sous menace d’interdit. L’interdit concerne aussi l’église de Lachau (cf ci-dessous). Le 6 juin, le ciré utilise à nouveau l’église St-Martin poutr le baptême de Jean Marcel.

1776 – MARIAGE DE FRANCOIS RUILE ET DE MIE-MAGDELENE JOUVE, EN L’EGLISE DE BALLONS, EN RAISON DE L’INTERDIT DE L’EGLISE DE LACHAU

… la bénédiction nuptiale que je leur ai donnée aux formes prescrites dans l’église de Ballons, après y avoir fait (sans empêchement) les trois publications, et où le service paroissial de Lachau a été transféré, eu égard à l’interdit, de notre église, à Ballons, le 28 mai 1776 …

Commentaire : un acte est passé dès le 9 juin dans l’église St-Martin de Lachau

1779 – DECES D’UNE ENFANT DE BARRET-DE-LIOURRE, EN NOURRICE A LACHAU

Demoiselle Emilie Beauchamp, fille de Mr l’avocat Beauchamp, de Barret-de-Liourre, décédée en ce lieu où elle était en nourrice ….

1780 – JOSEPH AMIC ET MARIE JEAN, FERMIERS DE LA GRANGE DU CHATEAU

Jean-Joseph Amic, fils de Joseph et de Marie Jean, fermiers de la grange de Mr le marquis en sa grange du château, né la nuit dernière, a été par nous curé baptisé le 8 janvier 1780. Le parrain Jean Amic, son oncle, la marraine Louise Moulet qui ont dit ne savoir signer, de ce enquis et requis.

Charras curé

1783 – BAPTEME D’ANNE BERNARD DE LA CROIX

Dossier 13 Img 47

Delle Anne-Antoinette-Marie-Sophie-Thérèse-André Bernard de la Croix, fille de Messire Antoine-Dominique-Noë Bernard de la Croix, chevalier, et d’Anne-Marie-Thérèse-Adelaïde d’Arnaud de Rousset, mariés, née le 6 décembre 1783, a été baptisée par nous curé soussigné, le 8 du même mois. Le parrain noble André Bernard de la Croix, son grand-père, la marraine Dlle Anne de Brunis de la Tour d’Aigues, représentée par Dlle Marguerite-Siméon Bernard de la Croix, tante de la baptisée, soussignés avec le père

Signatures : Bernard Lacroix (4), xx de Lacroix, Dourcin, Beauchamp, Jullien, Charras curé

1787 – AUTORISATION DE MARIAGE D’UN ENFANT DE L’HOTEL-DIEU DE MARSEILLE

Dossier 13 Img 48Nous soussignés Recteurs de l’Hôtel-Dieu, sous le titre de l’Hôpital-Général Saint-Esprit et Saint-Jacques de Galice de cette ville de Marseille, certifions que le nommé Jacques Mathieu est enfant dudit Hôtel-Dieu, y ayant été exposé à sa naissance le 7 septembre 1762 ainsi qu’il appert au Liv. X 440 N° 1383, auquel nous permettons de se marier, & pour être la vérité telle, avons fait & signé le présent. Fait à Marseille au Bureau dudit Hôpital le 14 janvier 1787.

(2 signatures)

1788 – DECES DE J.B. CHARRAS, CURE DE LACHAU

L’an 1788 et le 8 du mois de mars, à 3 heures et demi du soir, est décédé Jean-Baptiste Charras, curé de ce lieu, âgé d’environ 71 (ans), et a été enseveli dans le cimetière de ce lieu, le 9 dudit mois, xxx de Mr Jacques Joussaud, curé de Ballons, et de Mr Jean-Balthazard Charras, curé de Vers, et autres confrères qui ont assisté à son convoi, soussignés avec nous.

Signatures : Charras curé, J. Joussaud curé de Ballons, Bernard xxx pr-curé, Charras vicaire, Mauduech prêtre d’Eourres, Charras curé, Meyer vicaire, Grimaud pr-curé

1788 – DECES D’UN ENFANT MIS EN NOURRICE PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

Marie-Rose Blanc, de l’Hôpital de Marseille, âgée d’environ 4 mois, est décédée le 16 juillet 1788et a été ensevelie le lendemain dans le cimetière de la paroisse de La Chau. Témoins : Joseph Imbert, soussigné avec nous, et Jean-Pierre Imbert qui a dit ne savoir signer, de ce enquis et requis, ménagers.

Signatures : J. Imbert, Meyer vicairer

1791 – DECES D’UN ENFANT MIS EN NOURRICE PAR L’HOPITAL DE MARSEILLE

Un enfant de l’Hôpital de Marseille, appelé Louis Jean, donné en nourrice à Marguerite Fauchet, décédé le 9 février 1791, a été enseveli le lendemain. Témoin, Sr Jean Hellion, vicaire, et Joseph Imbert soussignés avec nous curé. Signatures : J. Imbert, Hellion vic., Meyer curé

1791 – BAPTEME D’ADELAIDE PLAUCHE, Mr et Mlle BERNARD-LACROIX SONT PARRAIN ET MARRAINE

Adelaïde-Sophie Plauche, fille légitime d’Antoine-Joseph-François et de Rose Gleise, née le1er décembre1791, a été baptisé le lendemain. Le parrain Mr Antoine-Dominique-Noël Bernard-Lacroix, la marraine Mlle Anne-Marie-Thérèse-Sophie-Antoine et André Bernard-La Croix, de ce enquis et requis.

Signatures : illisible, Bernard de Lacroix, Bernard-Lacroix, Hellion curé

1792 – DECES D’UN ENFANT MIS EN NOURICE PAR L’HOTEL-DIEU DE MARSEILLE

Ideme Gournier, de l’Hôtel-Dieu de Marseille, âgé d’environ 17 mois, décédé le 25 septembre 1792, a été enseveli le lendemain. Présents : Jean Gautier qui n’a pas su signer, de ce enquis, et Joseph Imbert, soussigné avec nous curé. Signatures :Imbert, Meyer curé

1792 – CLOTURE DU DERNIER REGISTRE PAROISSIAL PAR LE MAIRE REPUBLICAIN

Dossier 13 Img 49

Fait et arrêté par nous, maire et officiers municipaux de la commune de La Chau, ce 24 décembre (?) 1792, l’an 1er de la République française – signatures : Mathieu maire – J.Bernard peur de la comne.

[1] On remarquera les 3 points sur le i de la signature du curé Megi (signe maçonnique)